En cours de français, les 6e apportent de la magie au collège Notre-Dame

Les élèves de 6e ont du faire preuve d’imagination afin d’effectuer un travail d’écriture. Tout d’abord, ils ont lu un extrait de L’école des sorciers avec la description du collège de Poudlard.

Ensuite, leur professeur de français, leur a donné la consigne suivante :  « Un matin, vous remarquez que votre collège est devenu un lieu magique et habité d’esprits farceurs, comme Poudlard. Décrivez cette journée inhabituelle. » Nous pouvons alors imaginer un lieu habité par des créatures fantastiques…

Découvrez ci-dessous des textes d’élèves.

Le collège hanté de Bellevaux

Ce matin, je me suis levée pour aller au collège comme  tous les jours. J’ai pris mon petit déjeuner, mais j’avais le pressentiment que cette journée allait être magique ! Mais j’étais loin d’imaginer ce qui allait se passer !

J’ai pris le bus, et je suis arrivée au collège. J’entends la sonnerie qui veut dire que c’est l’heure de rentrer en classe. Donc j’y vais tranquillement, puis je monte une marche de l’escalier qui me parait interminable, deux marches, la troisième… Tout-à-coup, tout se transforme en toboggan ! Après une difficile escalade sur ses énormes marches « toboggan », je m’apprête à rentrer dans la classe, quand je vois toutes les chaises voler! Des élèves vont chercher des cordes pour faire les Lassos ,et d’autres de la colle ultra forte! Une fois toutes les chaises attrapées et collées par terre, nous sommes prêts à nous mettre au travail !

Le professeur s’apprête à écrire quelque chose au tableau, quand toutes les craies se mettent à voler, en faisant des nuages de poussière ! Quand toute la poussière eut disparu, tout était… comment dire ? Très étrange et magique ! Le tableau était accroché au plafond, la porte avec une poignée de serpent volait à l’extérieur, et tout le monde parlait une langue totalement inconnue au jour d’aujourd’hui ! Certains parlaient cochon, éléphant et canard, il y avait même des singes ! Et puis d’autres, une langue tellement bizarre que nul ne pourrait la déchiffrer.

Ensuite, nous avons voulu changer de classe. Dans les couloirs infinis, tout était tellement bizarre, que nous allions quelque part, mais personne ne savait exactement où ! Nous ne reconnaissions plus du tout le collège ! Ensuite, nous sommes arrivés  dans une sorte de cave. Tout le monde était paniqué ! À cause de ce qui venait d’arriver, oui, mais il y avait aussi des énormes plantes carnivores qui  poussaient dans cette pièce extrêmement sombre ! Le mur n’était pas très solide, donc nous l’avons cassé ! Tout le monde est rentré chez lui, effrayé mais  rassuré de ne plus être avec les fantômes!

Voilà, nous sommes en train de prendre le dîner. Je repense à toutes mes aventures ! Finalement, cette journée m’a fait peur, mais j’aimerais bien la recommencer un jour !

Philomène

Ma rencontre avec le kraken…

Ce matin-là, j’arrive au collège et rien n’est normal :

mon bus est devenu un carrosse tiré par des pégases noirs aux yeux rouges. J’entre dans la cour et le collège est un château sombre et peu illuminé.

Il est recouvert de houx, et deux dragons sont enfermés dans des cages en acier à l’extrémité du collège. Un de ces dragons est un dragon occidental et l’autre est un dragon oriental. Ils ont tous les deux une teinte vert foncé.

Au milieu de la cour, il y a une grille. Par curiosité je l’ouvre et je vais dedans. Malheureusement, il y a un trou de plusieurs mètres en dessous et je tombe dans les canaux souterrains des égouts. Ils sont profonds et le courant est puissant.

Soudain ma chaussure se fait enlever par quelque chose de gluant. Par peur je nage le plus vite possible pour rejoindre le bord. Je monte alors sur le rebord. Et je m’aperçois que la chose gluante est une pieuvre géante aussi appelé Kraken.

Je me dépêche de trouver une sortie, mais à ce moment même je trébuche sur un cadavre de rat et je me retrouve à nouveau dans le courant de ces maudits égouts. Le courant est fort et il m’entraîne sous l’eau.

J’ouvre difficilement les yeux, je vois le poulpe gigantesque arriver dans ma direction. La gueule du monstre s’ouvre et…

Aristide

Le collège des cyclopes

Je me suis réveillée un matin, quand mon téléphone sonna. C’était Robin et Léo, ils me demandaient si je venais bien à l’école. Je leur répondis que oui.

En allant sur le chemin du collège, j’ai remarqué que les surveillants n’étaient pas là, il n’y avait que Robin et Léo qui m’attendaient dans la cour. On se demandait pourquoi les autres élèves n’étaient pas arrivés.

Nous voulions ouvrir la porte pour rentrer quand soudain un cyclope sortit. Nous étions surpris de voir un cyclope dans notre école.

En montant les escaliers étaient multicolores.

Les couloirs étaient sombres, et il y avait du sang qui coulait sur le carrelage.

À peu près cinq cent horloges se trouvaient au plafond, on entendait tic tac, tic tac.

En ouvrant la porte de notre classe, des araignées tombèrent sur nos têtes.

Il y avait quatre lits à deux places, avec des bureaux. La lumière ne fonctionnait plus.

En sortant de la classe un cyclope marchait dans le couloir puis un autre puis toute une classe de cyclopes zigzaguait dans le couloir. On comprit vite que ce n’était plus notre collège mais une école de cyclopes!

Nous étions sous le choc…

Marie 

Le collège des animaux qui parlent

J’arrive au collège à 8h, mais il n’y a personne. Normalement, il y a toujours du monde en avance! Mais pas cette fois, je trouve cela très bizarre… Mais je décide quand même d’entrer dans la cour. Tout d’un coup, un chien se dirige vers moi et me demande:

« Bonjour, comment t’appelles- tu ?»

« QUOI !!!!!! Tu parles ??? »

« Oui,mais dis-moi comment t’appelles- tu ? »

« Je… heu… je m’appelle Emmie »

« Merci, au revoir »

« Au revoir le chien »

Et sans pouvoir lui demander des informations, il reprit son chemin sans rien dire. Je fais de même. Je décide alors de rentrer dans le collège. je reste bouche-bée en voyant des animaux alors que je m’attendais à voir des amies et des professeurs. Je ne comprenais pas ce qui se passait, comme si tout les humains s’étaient transformés en animaux. J’ai l’impression que je suis au collège des animaux qui parlent. J’ai croisé des lapins, des écureuils, des hamsters, des oiseaux… Cette journée est magique !

Les cours sont donnés par des animaux. Toute ma journée au collège se déroule dans la fantaisie ! Vers 16h, il y a un gros goûter avec des gâteaux, des bonbons, des boissons, des bananes… Ce qui est bizarre, c’est que les tableaux mangent aussi. Vers 17h, la cloche retentit et me fait sursauter et me réveille de mon rêve ! DOMMAGE !!!!! Ma VRAIE journée va commencer …

Emmie