La bataille en mathématiques : les élèves de 6e ont appris les nombres décimaux en s’amusant. L’objectif de ce jeu pédagogique :  reconnaître et comparer des nombres décimaux. Toutefois, une difficulté supplémentaire : ceux-ci sont écrits de différentes façons. Chaque élève devra, de plus, convaincre ses camarades qu’un nombre décimal est supérieur aux autres. Et, comme pour tous les jeux, il y aura un gagnant…

♦ ♦ ♦ ♦

L’apprentissage par le jeu est une technique efficace : en effet, elle permet aux élèves de développer des capacités et des connaissances. Ainsi, ils comprennent et mémorisent plus facilement ce qu’ils apprennent. D’autre part, c’est un moyen de s’intégrer dans un groupe et de respecter les règles.

Le principe du jeu

Pour commencer, chaque élève  crée un jeu de 8 cartes : sur chacune des deux premières, chacun écrit un nombre décimal en utilisant des écritures différentes (par exemple écriture décimale, fraction décimale, décomposition en fonction du rang de chaque chiffre, en lettres …). Toutefois, une contrainte supplémentaire est imposée par leur professeur : les nombres doivent impérativement être compris entre 0 et 0,1.

Ensuite, sur la deuxième paire de cartes, les nombres doivent être compris entre 0,1 et 0,2.  sur la troisième paire de cartes, ils doivent être compris entre 0,2 et 0,3. Enfin, sur la dernière paire de cartes ils doivent être compris entre 0,3 et 0,4.

Les élèves ont terminé la réalisation de leurs jeux de cartes. Ils vont donc pouvoir commencer le jeu de bataille.

Les 6e créent des cartes pour jouer à la bataille des mathématiques
les 6e jouent à la bataille en mathématiques - collège Notre-Dame

Après la confection des cartes, les élèves se regroupent par 4 pour jouer à la bataille fermée. tout d’abord, les cartes sont distribuées équitablement entre eux. Les 4 élèves d’un même groupe retournent en même temps la carte supérieure ; alors, celui qui possède la carte dont le nombre décimal est supérieur aux autres remporte toutes les cartes. Plus on possède de carte, plus on a de chance de gagner. Au final, il ne doit donc rester qu’un seul joueur en possession de toutes les cartes : il est le gagnant de la bataille en mathématiques.

La bataille en mathématiques

Ici vous pouvez également lire notre article : géométrie en 6e