Mme Coly, professeur de musique et Mr Adamczewski, professeur d’EPS préparaient, depuis quelques mois, la mise en place d’ateliers d’expression corporelle et sensorielle avec l’intervention de danseurs professionnels. Grâce aux dispositif SIEL (Soutien aux Initiatives Educatives Locales) et à la subvention accordée par le conseil départemental, des élèves de 6e et de 5e ont pu participer à la réalisation de ce projet.

Du 5 au 9 novembre, ils ont bénéficié de l’accompagnement des danseurs de la Compagnie Hallet Eghayan, qui les ont entrainés dans le monde de la danse, la sensibilité, l’imaginaire, afin de préparer la présentation d’une COMPOSITION VIVANTE.

Sur fond musical, nos jeunes danseurs ont appris à former un groupe uni où l’imaginaire prend sa place dans chaque esprit, chaque corps et devient une oeuvre libre et créative.

La composition vivante exige une attention particulière à soi-même et aux autres, ainsi qu’une maîtrise de soi et une volonté de transmettre des émotions. Elle est une danse riche en vitalité qui est capable de laisser percevoir le souffle du vent, le mouvement du feu, le cri d’un oiseau, la force de l’océan…

Après plusieurs heures d’apprentissage aux cotés des chorégraphes de la Compagnie Hallet Eghayan, les élèves ont présenté leur création à leurs camarades. Ces « tableaux vivants » mis en oeuvre et parfaitement interprétés ont suscité admiration et émotions.

MERCI à nos jeunes danseurs, à Mme Coly et Mr Adamczewski, au conseil départemental, et à la Compagnie Hallet Eghayan sans lesquels nous aurions été privés de ce moment fort !